Accueil Start up Financement start up A quoi sert une levée de fonds ?

A quoi sert une levée de fonds ?

206

Dans son processus de croissance, une entreprise peut solliciter la participation d’autres acteurs afin de relever certains défis financiers. Sous la forme d’un prêt, d’un don ou d’un achat, ladite participation peut se présenter sous différents aspects. L’un des plus connus est la levée de fonds. De quoi cela retourne ? Comment faire une levée de fonds ? Cette manœuvre a-t-elle des risques ? Découvrez tout sur la levée de fonds dans cet article.

Qu’est-ce qu’une levée de fonds ?

La levée de fonds est une opération menée par les entreprises et sociétés pour obtenir des participations financières à leur capital social. Le processus est simple : les entreprises lancent des appels à financement auprès de potentiels investisseurs qui décident d’investir une certaine somme dans le capital social de l’entreprise. En échange de cet investissement, ces derniers obtiennent un titre ou une participation en tant qu’actionnaire au sein de l’entreprise. Chaque investisseur lève un fond à hauteur de son budget ou de son bon vouloir. Il n’est soumis à aucune contrainte. De la même manière, l’entreprise qui profite de la levée de fonds profite d’un apport légal et n’est tenue en aucun cas de rembourser.

Pourquoi faire une levée de fonds ?

La levée de fonds comme le souligne https://www.pikari.fr/, se fait le plus souvent pour donner un coup de pouce au chiffre d’affaires de l’entreprise sans forcément faire intervenir les diverses recettes de cette dernière. Les entreprises font également des levées de fonds pour accompagner une vision précise de l’entreprise. Il peut s’agir de l’élargissement du personnel, de la mise en œuvre d’une activité ponctuelle qui pourrait revenir lourde au budget de l’entreprise ou même de l’élargissement du domaine d’activité de l’entreprise ou du domaine de compétence d’une partie ou de tout le personnel.

Quand faire une levée de fonds ?

La levée de fonds s’utilise toujours comme dernier recours, quand il n’existe plus d’alternative et qu’il faut malgré tout mener à bien l’action qui en fera l’objet. Parce qu’au-delà de l’aspect financier, la levée de fond dilue les implications dans l’entreprise et fractionne les prérogatives des partenaires ou actionnaires historiques (ceux qui s’impliquent déjà dans le fonctionnement et la prise de grandes décisions dans l’entreprise sans entrer par levée de fonds). Il faut donc savoir faire appel à la levée de fonds ou carrément ne pas y faire appel si possible.

Qui peut faire une levée de fonds ?

La levée de fonds s’adresse à toute entreprise débutante et aux entreprises déjà sur pied avec une nouvelle ambition. Les start-ups bénéficient d’une levée de fonds différente de celle des entreprises avec déjà une certaine notoriété.

Les différents types de levées de fonds

Il existe plusieurs types de levées de fonds, mais il faut ici, parler de deux types principaux ; le capital amorçage et le capital développement. Le capital amorçage concerne les start-ups ou les entreprises qui naissent pendant que le capital développement intervient au niveau des entreprises qui existent déjà. Autre chose, le montant de financement au niveau du capital amorçage se trouve nettement moins consistant qu’au niveau du capital développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici