Accueil Start up Financement start up Nos meilleurs conseils pour financer un projet

Nos meilleurs conseils pour financer un projet

50

Pour qu’un projet puisse aboutir il faudra tout d’abord se fixer des objectifs et se donner les moyens de les atteindre, mais surtout se trouver un financement. Pour ce faire, il existe plusieurs façons de s’y prendre : ouvrir un compte épargne, faire une cagnotte, faire un prêt auprès de ses proches ou bien faire un emprunt auprès d’un établissement de crédit.

Financer un projet : Comment se lancer 

Le financement d’un projet ; qu’il s’agisse d’un projet immobilier, d’un investissement de capitaux ou d’un financement pour une activité ou une entreprise ; commence toujours par la recherche de fonds. Pour y parvenir, il est alors nécessaire de passer par quelques étapes :

  1. La constitution d’un apport financier ;
  2. La recherche de financement ;
  3. Demande de prêt.

La constitution de l’apport financier

Quel que soit le type d’investissement à réaliser, la constitution de l’apport financier est une étape obligatoire. En effet, l’apport financier va servir de garantie, que ce soit pour les prêteurs ou pour le banquier en cas de prêt bancaire, pour prouver que l’acquéreur possède des mensualités nécessaires pour couvrir le financement d’un projet.

Un apport financier est jugé nécessaire lorsque celui-ci atteint les 20%, voire 30% de la somme totale à investir. Une somme pas facile à récolter. Un apport financier inférieur ou égal à 20% ne serait donc pas éligible auprès des investisseurs en raison de mensualités trop basses. Se lancer dans un projet important est donc totalement déconseillé dans ce cas là.

Pour s’assurer alors d’obtenir un taux d’apport personnel de 30% afin d’obtenir éligibilité, il existe plusieurs façons de procéder :

  1. Ouvrir un compte épargne et économiser ;
  2. Faire un prêt chez les proches ;
  3. Demander un emprunt auprès d’investisseurs ou d’ établissements de crédit.

La recherche de financement

Selon le projet à mener, la recherche de financement peut parfois s’avérer nécessaire.

Obtenir un financement est une étape difficile qui concerne tout type d’investisseur, allant de l’investisseur de capitaux à l’investisseur pour une création d’entreprise. Avant de se lancer alors dans la recherche de financement, il est nécessaire d’établir un business-plan. Ensuite, vient l’étape de la recherche de financement.

Financer un projet : Comment réussir le financement

Pour réussir le financement d’un projet, il faudra que le dossier soit avant tout solide et répondant aux attentes des investisseurs. Rendez-vous sur https://www.xetic.org/ pour des questions sur financer un projet.

Ensuite, il est nécessaire de bien choisir son investisseur :

Les investisseurs en fonds propres

Option réservée aux entrepreneurs et créateurs d’entreprise, l’investisseur va se procurer des parts du projet afin d’en faire profit. 

Cette option présente 3 principaux avantages :

  1. L’acquéreur se verra offrir une exonération de remboursement des fonds ;
  2. Des apports en capital plus important, renforçant la crédibilité de l’entreprise ;
  3. Un accompagnement par des professionnels.

Cependant les contreparties sont la cession des parts de l’entreprise à l’investisseur et un retour sur investissement moins important.

Les banques et établissements de crédit

Faire appel aux établissements bancaires et de crédit (Initiative France, Adie,…) est très courant en ce qui concerne le financement de projet.

Le principal avantage du financement bancaire est que son coût est particulièrement bas. Par contre, il faudra se conformer aux plannings de paiement des intérêts et de remboursement.

Cette option propose plusieurs offres différentes allant du découvert à l’emprunt, en passant par le crédit-bail.

Les plateformes de crowdfunding

Les plateformes de crowdfunding servent à récolter des dons, des prêts, ou des investissements auprès  de groupes de personnes. Concept innovant et solidaire de financer un projet.

Les organismes publics

Ce type d’acteur regroupe les aides publiques accordés par pôle emploi, les financements alloués par BPI France, et des subventions proposées par l’Etat et la commission Européenne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici