Accueil Management Comment faire un business plan ?

Comment faire un business plan ?

212

Tous les entrepreneurs vous le diront, le business plan est le plan de départ de toute activité. Pour convaincre votre banquier ou vos investisseurs, vous allez obligatoirement devoir passer par là. Certains éléments vont devoir y figurer afin d’être légal et de faire mûrir votre projet entrepreneurial.

L’identité de votre entreprise

Avant de présenter n’importe quel projet à un potentiel investisseur ou banquier, vous devez vous assurer qu’il connaisse votre entreprise. Cette partie se trouve dans les premières pages du dossier et s’appelle plus communément l’executive summary. Vous devez donc écrire noir sur blanc le nom de l’entreprise, son statut juridique, son activité, ses valeurs, votre cible, votre histoire, etc. Exposez aussi la vision d’avenir que vous avez pour celle-ci.

Afin que le banquier puisse s’assurer de votre professionnalisme, vous allez devoir présenter au minimum la direction de l’entreprise. Il s’agit de mettre en avant votre parcours professionnel, vos compétences, vos formations et les tâches que vous occupez. Bien entendu, le représentant légal de l’entreprise doit être précisément cité pour que les banques puissent se retourner contre lui au cas où il y aurait un défaut de paiement.

L’étude de marché

Il est indispensable pour vous, et pour vos financeurs, d’avoir une vision d’ensemble du marché sur lequel vous souhaitez entrer. 3 éléments sont à analyser scrupuleusement : l’offre, la demande et la carence de marché.

Évidemment, l’offre est en vérité vos concurrents. Vous devez avoir une idée du nombre de concurrents sur le marché, de leurs tarifs et de ce qu’ils proposent. Si ce n’est pas pour demander un financement, au moins, vous aurez déjà en tête une stratégie commerciale pour leur faire concurrence et leur voler des parts de marché.

C’est principalement la demande que vous allez devoir séduire. Il s’agit de votre clientèle ou plus précisément de votre cible. Vous devez en apprendre plus sur vos clients types : l’âge, les revenus, les habitudes de consommations, les besoins, les attentes, etc. Cela va vous permettre d’adapter votre offre et de la personnaliser.

Le marché a souvent une carence dans le sens où aucun de vos concurrents ne répond à un besoin de la demande. Le comprendre, c’est pouvoir se démarquer directement de l’offre et capter l’attention de la demande.

Définir une stratégie commerciale

Pour mettre en place une stratégie commerciale, la plupart des entrepreneurs respectent la règle des 4P :

  • Prix : établir une grille de tarifs pour chaque service qui peut être dégressif si besoin.
  • Produit : vous devez lister tous vos services et vos produits sous forme d’un catalogue contenant des descriptions et des offres promotionnelles.
  • Distribution : vous allez devoir déterminer comment vous allez vendre vos produits. Cela peut se faire avec une boutique, en e-commerce ou en passant par des fournisseurs, des distributeurs, des coopératives, etc.
  • Communication.

Définir une stratégie de communication

Pour attirer la clientèle, vous allez devoir travailler sur différents points. Aujourd’hui, vous devez en même temps prendre en compte le monde du net, votre e-réputation et les réseaux sociaux pour vous construire une image solide.

Vous allez devoir définir une image propre pour votre entreprise avec la création d’un logo, d’une devise, mais aussi devoir mettre en place un discours commercial qui doit donner envie aux clients d’acheter. Pour faire connaître votre entreprise, vous devez prendre en compte votre cible. Il est évident que si vous ciblez des personnes âgées, le journal et les flyers sont sans doute plus appropriés que les réseaux sociaux.

Le business model

C’est le moment où vous allez devoir compter et établir des tableaux prévisionnels.

Vous allez devoir prédire un chiffre d’affaire en prenant en compte le panier moyen d’un consommateur, vos charges et le nombre de ventes réalisables.

Votre business model doit donner une indication des besoins en financement et des financements que vous pouvez obtenir en externe.

Le choix du statut juridique de l’entreprise

Avant d’ouvrir une entreprise, il peut être intéressant de consulter un avocat en droit des sociétés. Toutes les sociétés ne se valent pas. En fonction du régime que vous allez choisir, des taxes, des impôts et des charges sociales peuvent s’ajouter. De plus, certains régimes permettent aux créanciers de pouvoir se retourner sur les biens personnels des entrepreneurs en cas de défaillance.

La question des financements

Vous devez exposer clairement les lieux où vous comptez trouver vos financements. Lorsque vous vous présenterez auprès d’investisseurs ou de banquiers, n’oubliez pas de toujours prendre avec vous votre dossier de business plan. S’il est correctement construit, vous pourrez bien ressortir avec tout l’argent dont vous avez besoin pour mener à bien votre projet. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet, cliquez ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici