Accueil Management Comment recommencer sa carrière après 40 ans ?

Comment recommencer sa carrière après 40 ans ?

47

Étant une période transitoire inquiétante et décisive, l’avènement de la quarantaine représente toutefois, un moment propice au changement de carrière. Situé idéalement entre la mi-parcours et les remises en question, la période des 40 ans désigne pour de nombreuses personnes, le moment adéquat pour aspirer à un meilleur équilibre de vie.

L’âge propice au changement

Envisagée par un grand nombre de quarantenaires, la quarantaine représente le moment propice pour changer de vie professionnelle. A cet âge-là, le professionnel dispose de la maturité professionnelle recherchée ainsi que de toute l’expérience requise. Avec un profil favorable à la vie d’entreprise, les personnes quarantenaires présentent l’énergie ainsi que l’ambition nécessaire avant la préparation de la retraite. Après de longues années passées à découvrir le monde du travail, mettre en œuvre les connaissances théoriques et développer les aptitudes pratiques, la deuxième partie de la carrière ne peut que se voir concluante.

Choisir son domaine professionnel : la recherche d’emploi

Les secteurs qui recrutent

Si la première motivation qui motive la reconversion professionnelle est la sécurité d’emploi, il est important de prêter attention aux offres d’emploi ou aux multiples secteurs et métiers qui recrutent. Certains emplois à forts besoins permanents valorisent principalement l’expérience ainsi que la maturité. En fonction du domaine de compétence du professionnel, il est ensuite essentiel d’identifier les métiers qui peuvent convenir : aides à la personne, infirmier, kinésithérapeute…

Carrière de passion : se lancer dans l’entrepreneuriat

Changer de carrière pour devenir entrepreneur est possible selon www.societal.org. Avec un long parcours professionnel qui promeut l’expérience nécessaire et les connaissances en gestion de carrière, la quarantaine se voit comme le moment idéal pour lancer son propre projet professionnel et devenir chef de projet. Grâce à la meilleure aisance financière et au meilleur pilier psychologique, investir dans les formations, les locaux ou les matériaux devient plus accessible. Se lancer dans un métier de passion comme l’artisanat, la pâtisserie et les divers petits commerces permet de réaliser ses rêves et de profiter pleinement des joies du monde professionnel.

Donner du sens à sa carrière

En dehors des autres domaines de carrière cités, les métiers qui ont du sens peuvent être une issue à la reconversion professionnelle. Après des années à mieux comprendre le monde qui nous entoure, vous souhaitez faire le choix de construire votre carrière sur les sujets qui importent

Pour cela, il est primordial de trouver une cause qui touche et se réorienter pour devenir professeur d’école, sage-femme, investisseur dans les associations caritatives, ou encore psychologue.

Se lancer dans la reconversion professionnelle : les étapes

Etablir un bilan de compétence

Avant de se lancer dans un certain changement de carrière, il est nécessaire de veiller à établir un bilan de compétence. Faire le point sur les forces, les faiblesses, les contraintes à accepter, les compétences à développer tout en prenant conscience des raisons qui motivent essentiellement la reconversion.

Se former au nouveau métier

Après avoir construit le plan de carrière en citant le secteur d’activité, le statut, le niveau moyen de rémunération ainsi que les différents trains professionnels, il est indispensable de se former par le biais de coaching. Pour se former, il faut choisir parmi les formations proposées et s’informer sur les modalités de formation.

Quitter son CDI

Avant de quitter un post actuel, il est primordial de veiller à avoir un montant financier de côté pour maintenir un niveau de vie correct en attendant le début de la nouvelle carrière. Pour une meilleure assurance, il est recommandé de faire les formations, rédiger une lettre de motivation et envoyer les candidatures spontanées simultanément au job actuel. Pour pouvoir bénéficier d’une rupture de contrat, il est nécessaire d’opter pour une :

  • rupture conventionnelle ;
  • démission.

Dans les deux cas, l’allocation au chômage est possible sous certaines conditions.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici