Accueil Gestion d'entreprise Création d'entreprise Tout ce qu’il faut savoir pour créer une crèche

Tout ce qu’il faut savoir pour créer une crèche

18

La crèche se positionne comme une solution de choix pour la plupart des jeunes parents. Elle favorise l’accompagnement des enfants dans leur épanouissement et leur sociabilisation. Vu le rôle qu’elle joue pour les enfants et les parents, la demande autour de ce service de la petite enfance est importante. Découvrez les éléments essentiels pour créer une crèche.

Les fonctions de la crèche

Un établissement de crèche se destine d’abord aux enfants pour leur permettre de bénéficier d’un endroit qui facilite leur éveil. Par exemple, la crèche d’entreprise met en avant des séances ludiques et éducatives pour garantir l’équilibre au jeune enfant. Cela dit, les apports de ce type d’établissement ne se limitent pas qu’au bien-être des enfants. Il procure aussi de nombreux bienfaits aux parents de l’enfant qui sont au départ de la décision.

Rôle de la crèche chez l’enfant

Elle est un véritable lieu d’apprentissage et de socialisation pour le jeune enfant. Au sein de cet endroit, les professionnels de la petite enfance prennent en charge la sécurité, le confort et surtout l’épanouissement. La particularité de la crèche est qu’elle combine à la fois les activités ludiques et les activités d’expression (art, peinture, etc.) chez l’enfant.

Chez les parents

Les parents sont à l’origine du besoin de créer des crèches. Le bénéfice qu’elles procurent, c’est le regain d’équilibre. En effet, lorsque vous devenez parent, il est peut-être difficile de repartir. Votre vie professionnelle peut être largement impactée. Le rôle de la crèche est de permettre aux parents de retrouver cet équilibre et d’être confiant sur l’évolution de leur enfant. D’ailleurs, grâce au cahier de transmission, ils ont la possibilité de suivre à la lettre l’évolution de leur enfant.

Comment créer une crèche ?

La crèche est nécessaire pour les familles et les enfants. Les avantages qu’elle offre en termes d’autonomie et de sociabilité aux enfants sont avérés. Pour parvenir à créer une crèche, vous devez suivre certaines étapes essentielles qui vous garantissent un projet de création solide.

Étudier l’environnement du projet

Il est important de comprendre le contexte dans lequel s’inscrit votre projet. Y a-t-il dans la zone d’implantation un besoin réel de crèche ? Sans demande, l’offre n’a aucune raison d’être. Même s’il existe ailleurs la possibilité de créer sa demande en innovant, le service à l’enfance reste tributaire de la satisfaction du besoin actuel. Ainsi, il sera primordial de connaître le nombre de familles avec des enfants en âge pour la crèche ainsi que la tendance d’heures de travail chez les parents et les points faibles de vos potentiels concurrents sur le marché.

Déterminer le statut juridique

Pour une crèche, l’option la mieux adaptée est la forme juridique SAS. En choisissant cette forme juridique, vous pourrez gérer votre crèche de façon plus flexible et façonner votre modèle à votre guise. D’ailleurs, en fonction de votre choix de régime, il est possible de bénéficier de subventions et donc d’un régime d’imposition différent plus léger. Pour pallier les difficultés et la complexité de certaines procédures, il est plus judicieux de se faire accompagner par un professionnel de droit (avocat ou juriste).

L’autorisation de la PMI

Pour créer votre crèche, vous devez obtenir une autorisation de la Protection Maternelle et Infantile. Pour cela, il vous est demandé de présenter un dossier de demande d’autorisation au Président du Conseil Général. Une fois cette étape complétée, le médecin de la PMI doit vérifier que votre projet respecte les dispositions prévues par la loi. Ce n’est qu’après cette étape que le président valide et autorise l’exploitation.

Le budget à prévoir

Comme toute création d’entreprise, la crèche nécessite également un investissement pour sa mise en place. Que ce soit pour gérer les aménagements ou pour les opérations de recrutement du personnel, des fonds doivent être engagés. Pour les frais légaux en termes de création d’entreprise, vous pouvez réserver entre 100 et 200 euros. Pour les autres frais, vous devez compter les travaux et charges que vous serez amenés à gérer. Surtout dans une crèche d’entreprise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici