Accueil Gestion d'entreprise Stratégie d'entreprise 3 idées pour optimiser un entrepôt e-commerce

3 idées pour optimiser un entrepôt e-commerce

283

Avec la croissance permanente du e-commerce et la démultiplication des commandes expédiées chaque jour, les entreprises font désormais face à un défi de taille. Celui d’une gestion optimale de leurs chaînes logistiques, des approvisionnements et des livraisons de marchandises. Dans cet article, retrouvez quelques conseils pour gagner en temps, en productivité et en efficacité.

Une stratégie logistique adaptée à vos besoins

Aucun entrepôt e-commerce ne peut être optimisé sans la définition, au préalable, d’une stratégie logistique. Ceci d’autant plus qu’un entrepôt expédiant entre 10 et 50 commandes par jour, à des besoins différents d’un entrepôt qui en expédie 1000 par jour.

Pour les entreprises ayant un volume inférieur ou égal à 50 commandes par jour, un entrepôt de 500 m2 avec une équipe de 5 personnes suffit généralement. Le picking pourra se faire à la commande et les membres de l’équipe pourront remplir les différents rôles.

Au-delà de 50 commandes, il vous faudra une logistique plus structurée. Vous devrez professionnaliser l’entrepôt en mettant en place un adressage (numérotation de tous les produits) plus rigoureux. Quant au picking, il se fera par lots de commande, et chaque membre de l’équipe devra assumer une responsabilité spécifique.

À 1000 commandes par jour, il sera nécessaire d’automatiser les tâches pour augmenter la cadence. Le directeur logistique de l’entreprise pourra optimiser le traitement des commandes, en faisant installer un logiciel de gestion logistique ou une WMS (Warehousse Management System).

La dernière option consiste tout simplement, à opter pour une externalisation logistique. Une option pratique qui vous évite d’avoir à vous préoccuper des aléas logistiques. Le prestataire logistique est plus spécialisé pour ce genre de tâches. Il pourra facilement gérer les pics d’activités conséquents. Cette option reste toutefois assez coûteuse.

Améliorer votre environnement de travail

Il s’agit ici, de réunir les conditions idéales, afin de tirer le meilleur parti de votre équipe logistique. Vous y parviendrez en limitant par exemple le port de charges lourdes par vos employés. Ceci passe par l’achat de chariots élévateurs, de convoyeurs et de transpalettes. Cela enlèvera une grosse part de pénibilité à vos employés et réduira par la même occasion les accidents de travail.

L’amélioration de l’environnement de travail passe aussi par l’acquisition d’un WMS performant, des écrans, des lecteurs de codes-barres et de rayonnages résistants. Ceux-ci vous seront d’une grande aide dans la gestion logistique, plus particulièrement, dans la diminution du taux d’erreurs.

Ordonner et structurer votre espace entrepôt

En cas d’internalisation, il faudra veiller à ne pas transformer votre entrepôt en champ de bataille. Outre l’adressage, vous devez établir des chemins de route permettant de vite retrouver les produits recherchés. Classez-les aussi en fonction de leurs spécificités en mettant ensemble :

  • les produits lourds, encombrants (difficiles à manipuler ou nécessitant une manipulation dédiée)
  • Les produits personnalisables (qui subissent des modifications avant emballage)
  • Les produits frais

N’oubliez pas non plus, de délimiter les zones de stockage et de travail. Dans ce registre, vous pouvez prévoir par exemple, des zones magasin, des zones de préparation de commande, des zones de surstock, des zones d’arrivées, des zones d’expéditions et des zones de convoyage etc. Vous devez particulièrement, mettre en place, une zone de stock à forte rotation. Cette zone ne contiendra que les produits les plus commandés par les clients. Elle devra en particulier, être proche de la zone d’arrivée et de la zone d’expédition/emballage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici