Accueil Management Conseils en management Comment améliorer son intelligence émotionnelle au travail ?

Comment améliorer son intelligence émotionnelle au travail ?

19

L’intelligence émotionnelle au travail est la capacité à comprendre et à gérer ses émotions. Cela implique la conscience, la maîtrise de soi, la motivation, l’empathie et les compétences sociales. Récemment, cette expression est devenue un terme à la mode dans les départements de ressources humaines de la plupart des entreprises. C’est pourquoi il faut en parler. Dans les lignes qui suivent, sachez ce qu’il faut faire pour améliorer l’intelligence émotionnelle au travail. 

Définition de l’intelligence émotionnelle 

Pour faire simple, l’intelligence émotionnelle au travail désigne un type d’intelligence spécifique permettant de diriger les décisions, les pensées, ainsi que les comportements, en se basant sur la gestion de ses émotions personnelles. Cela peut vous aider à avoir une influence ou un contrôle direct sur les émotions de vos collègues. Contrairement à l’intelligence rationnelle, qui se base sur la concentration ainsi que sur un raisonnement logique, l’intelligence émotionnelle présente une multitude de capacités de développement vous permettant de faire face à la quasi-totalité des situations, parce qu’elle inclut l’émotion. Et cela peut aider tout le monde à faire son cv facilement

Les éléments constitutifs de l’intelligence émotionnelle 

La conscience de soi 

C’est l’art de se comprendre soi-même. C’est-à-dire connaître ses faiblesses, ses forces, ses motivations, ses valeurs, etc. Dans la pratique, cela ressemble à la confiance en soi et à la critique constructive. Si vous êtes un manager, les échéances imminentes peuvent faire ressortir le pire en vous. Être conscient de ses émotions vous amène à planifier correctement votre temps et à gérer qualitativement votre travail avant les échéances.

L’autogestion 

C’est la capacité de contrôler et de réorienter les impulsions destructrices. Cela implique des pensées fiables, de l’intégrité et des aptitudes au changement, etc.

La compréhension des autres

Dans le cadre de l’intelligence émotionnelle, il faut tenir compte des sentiments des autres, en particulier lors de la prise de décisions importantes. Cela comprend la compétence en matière de recrutement et de maintien des meilleurs talents, la capacité à développer d’autres personnes et la sensibilité à reconnaître les différences culturelles. 

Comment augmenter son intelligence émotionnelle ?

Avant d’augmenter votre intelligence émotionnelle, mesurez d’abord où en êtes-vous. Pour cela, vous devez accepter d’être évalué par d’autres personnes ou être ouvert à l’auto-évaluation. Autrement dit, demandez l’avis des autres, ou soyez plus réfléchi et honnête avec vous-même. Une fois que vous avez une idée concrète, vous pouvez songer à augmenter votre intelligence émotionnelle. 

Pour améliorer son intelligence émotionnelle au travail, il faut de l’entraînement. Mais même de petits pas peuvent faire la différence. Vous devez donc travailler chaque jour sur vos compétences pour qu’elles s’améliorent.

L’intelligence émotionnelle fait-elle vraiment une différence sur le lieu de travail ?

Chaque jour, vous prenez des décisions importantes sur le plan émotionnel. Vous évaluez le plan A comme étant meilleur que le plan B et vous faites parfois des choix basés sur vos sentiments. Lorsque vous comprenez l’origine et la source de ces émotions, surtout lorsque vous travaillez en équipe, vous serez plus en phase les uns avec les autres. En bref, l’intelligence émotionnelle sur le lieu de travail implique la compréhension, l’expression et la gestion correcte de bonnes relations, sans oublier la résolution de problèmes complexes sous pression. Elle fait une grande différence sur le lieu de travail.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici